Les aventures du blog perdu

Tout et vraiment n'importe quoi !

samedi 4 novembre 2006

Vieux chanteur

"Trop vieux !" qu'y zont dit ! J'ten fich'rais des vieux !
Tout ça parce qu'il rachète le bar, il se permet de me foutre à la porte. Bon d'accord, j'ai pas été capable de m'adapter à l'euro, mais quoi j'avais déjà subit le nouveau franc. Bordel ! "Trop vieux" ! mais avant l'euro, j'étais encore dans l'coup pour peu qu'on s'occupe de moi.

Et maintenant v'là qu'chuis dans un hospice. Dire que j'ai surement fait danser un de ces vieux débris qui tournent autour de moi pour que je leur rappelle leur jeunesse perdue. C'est bien la peine d'avoir des culs d'bouteille sur le pif pour me confondre avec une fontaine de jouvence.
Pour sûr que l'un d'eux, incapable aujourd'hui de se bouger sans son déambulateur, a bien du me cogner à la belle époque.

Ah ! La Belle Époque ! Celle où j'était fringuant et clinquant, pas trop marqué par les coups et les années. A peine débarqué dans le bar que j'étais devenu la coqueluche des ados, toujours à m'écouter brailleur leur tube préféré en échange d'une p'tite pièce. Bon d'accord, j'avais l'droit à quelques coups quand j'avais des ratés mais bon c'était normal y zavaient payé pour m'écouter pas pour divaguer.
Trois putains de générations de gosses, des milliers de chansons et que du bon, quand y avait du nouveau au Top 50 j'étais toujours sur le coup et les gosses le savaient.

Et maintenant, on me dit "Trop vieux" parce que j'suis pas foutu de m'adapter à l'euro... et dans un hospice à radoter du Trenet, Piaf ou un autre qui bouffe les pissenlits par la racine depuis des lustres. C'est clair, j'vais péter un câble, bah, c'est plutôt logique pour un juke-box.
Finalement c'est pas plus mal, vu qu'ils sont sourds comme des pots et qu'je radote plus souvent qu'autrefois. Et si l'un d'eux se souvient de changer les piles de son sonotone, il risque pas de v'nir me donner un coup.

Posté à 23:09 - Ecritures - Commentaires [0]

Commentaires

Poster un commentaire